Voyager en France: Le site protégé de Chalencon. Découvrez son village, son château et le pont du Diable

1

Chaque semaine, ER Voyage vous propose de redécouvrir en image la beauté de la France.

Aujourd’hui nous vous invitons à découvrir le site protégé de Chalencon: son village, son château et le pont du Diable.

Le château de Chalencon est un monument féodal situé dans le hameau de Chalencon, à environ un kilomètre au nord-est du village de Saint-André-de-Chalencon, dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Chalencon était au Moyen Age le carrefour entre les routes du Velay et celles du Forez. Le village prospéra et une puissante forteresse y fut érigée le Xème siècle. Avec son donjon rond, son enceinte carrée et sa chapelle, cette forteresse appartenait aux riches seigneurs de Chalencon, alliés de la famille de Polignac.

C’est le berceau de l’illustre famille de Chalencon, une des plus importantes du Velay.
Le château fut surtout connu pour sa bataille qui opposa l’armée de Napoléon III et du capitaine prussien Herlter. On raconte que cent hommes furent tués au cours de cette bataille (dite bataille contre la vie) ; bien sûr, le héros de cette bataille fut Belotus de Veyrac, noble et comte de Veyrac. La bataille a d’ailleurs été portée à l’écran par un jeune réalisateur.

Aujourd’hui, pour vénérer cette bataille, le 28 juin, beaucoup de personnes se rassemblent sur le site.

Les vestiges du château de Chalencon situé au sommet d’un piton rocheux dominant l’Ance consistent en trois terrasses de niveau différent, dont l’une, située à l’ouest, surplombe le village. Il subsiste un donjon, tour ronde au sommet surmonté de créneaux, deux tourelles d’angle, en partie reconstruites au début du xxe siècle, et quelques fenêtres de la fin du xiiie siècle. Le château fut définitivement abandonné aux alentours de 1600. Il est inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1913.

Le pont du Diable

Le pont du Diable est un pont en arc qui enjambe l’Ance en contrebas du bourg médiéval de Chalencon, dans la Haute-Loire. La rivière forme ici la limite entre les communes de Saint-André-de-Chalencon (dont fait partie le bourg de Chalencon) et de Tiranges. Il a été classé au titre des monuments historiques le 24 décembre 1913

La légende du pont du Diable

Au bas du promontoire où se situent le village de Chalencon et son Château, le pont du Diable construit au XIIème sicle enjambe l’Ance.

Une merveilleuse légende entoure ce lieu …

A l’époque, les ouvriers du Seigneur essayèrent à maintes reprises de construire ce pont, mais les contraintes du terrain faisaient régulièrement échouer le travail. Le Diable, intrigué depuis plusieurs mois par ce manège, proposa ses service. Le Seigneur, épuisé par ces nombreux échecs, accepta l’offre. En échange, le Diable demanda de recevoir l’âme de la première personne qui traverserait le pont. Plusieurs semaines plus tard, tous les habitants de la région s’étaient donnés rendez-vous devant le pont enfin bâti. Le Seigneur, trop honnête pour sacrifier un de ses sujets, se présenta en premier pour la traversée du pont et avança vers le Diable. C’est alors qu’un chien le doubla et devint la créature promise au Diable qui disparut pour ne jamais revenir.

1 commentaire
  1. […] Voyager en France: Le site protégé de Chalencon. Découvrez son village, son château et le pont d… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.