VIDÉO : « Viens chez moi, j’habite dans un avion! » : L’homme qui cherche à réduire son impact sur l’environnement

1 115

Tout le monde en convient, il est absolument nécessaire de protéger la biodiversité. Mais, collectivement ou individuellement, on se sent souvent démuni pour y parvenir, sans renoncer définitivement à son confort et à son mode de vie.

Pourtant, il existe des gens qui cherche à réduire son impact sur l’environnement.  C’est l’histoire du Bill Campbell, un homme aux goûts modestes qui habite dans un avion.

Il a trouvé que le meilleur moyen de réduire son impact sur l’environnement c’était de recycler un avion..

Il dort sur un futon et utilise un micro-ondes ou son grille-pain pour cuisiner. Il se nourrit principalement de conserves et de céréales. L’avion dispose de toilettes et Bill peut se laver grâce à la douche qu’il a lui même installée.

Il n’est pas seul à avoir cette idée. Plusieurs personnes vivent en effet dans des avions hors service aux Etats-Unis.

🟠 Viens chez moi, j'habite dans un avion !

🟠 Viens chez moi, j'habite dans un avion 🤓Il vit dans un Boeing 727 réaménagé !

Опубликовано Marion et les Garçons Суббота, 29 августа 2020 г.

En France, il existe une loi depuis début 2020 – la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire qui entend accélérer le changement de modèle de production et de consommation afin de limiter les déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat.

Transformer notre système en profondeur

Transformer notre système en profondeur : tel est l’objectif de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, dont les 130 articles permettent de lutter contre toutes les différentes formes de gaspillage. La loi vise à transformer notre économie linéaire, produire, consommer, jeter, en une économie circulaire.

Elle se décline en cinq grands axes, prévues à court et long terme :

  • sortir du plastique jetable ;
  • mieux informer les consommateurs ;
  • lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire ;
  • agir contre l’obsolescence programmée ;
  • mieux produire.

Lire aussi : Sondage : Droit au blasphème, caricatures, liberté d’expression. Les Français sont ils encore  » Charlie  » ?

 

Pourtant, même individuellement, par nos choix quotidiens, nous pouvons réduire significativement notre impact sur l’environnement.

Voici  quelques pistes :

  • Réduire le gaspillage alimentaire en mieux planifiant ses repas
  • Consommer local permet d’encourager l’économie locale, de réduire les émissions dues au transport et de manger des produits de saison.
  • Consommer des produits issus de l’agriculture biologique (dans la mesure du possible…).
  • Manger moins de viande.
  • Acheter du poisson issu de pêcheries gérées.
  • Bannir les produits à usage unique : ustensiles et couverts en plastique, serviettes en papier, capsules de café, cotons démaquillants, brosses à dents en plastique (il en existe en bambou), essuie-tout (certains sont réutilisables)…
  • Boire l’eau du robinet : cela permet de réduire les quantités de déchets plastiques et d’économiser l’énergie nécessaires à leur production et au transport.
  • Recharger les produits ménagers : liquide vaisselle, savon à main, nettoyants…
  • Utiliser des sacs réutilisables ou en tissu et délaisser les sacs plastiques.
  • Acheter en vrac pour s’affranchir des emballages inutiles.
  • Réduire sa consommation d’énergie
  • Réduire sa consommation d’eau, notamment dans la cuisine et dans la salle de bain
  • Préférer les transports en commun (ou bien évidemment le vélo ou même la marche à pied si possible) pour se rendre au travail.

Et vous… vous pourriez vivre dans un avion?

1 commentaire
  1. […] Lire aussi : VIDÉO : « Viens chez moi, j’habite dans un avion! » : L’homme qui cherche à réduire son impact sur… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.