(VIDEO) Cérémonie de commémoration du 102ème anniversaire de l’Armistice de 1918

0 98

Ce matin, à l’occasion de la journée nationale relative à la commémoration de la Victoire et de la Paix et d’Hommage à tous les morts pour la France, le Président de la République, Emmanuel Macron, a présidé la cérémonie de commémoration du 102ème anniversaire de l’Armistice de 1918. Cette date marque par ailleurs le centenaire de l’inhumation du Soldat inconnu, dont la sépulture repose sous l’Arc de Triomphe.

Quelques dizaines de Parisiens étaient, malgré la situation sanitaire, présents le long des Champs-Elysées afin de rendre hommage aux Français tombés lors de la Première Guerre mondiale.

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918 à 5 h 152,3, met provisoirement fin aux combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), reconnaissant de facto la victoire des Alliés et la défaite de l’Allemagne, mais il ne s’agit pas d’une capitulation au sens propre, cet armistice étant prévu pour durer 33 jours, puis il a ensuite été renouvelé4.

Le dernier jour de guerre a fait près de 11 000 tués, blessés ou disparus, soit plus que lors d’une opération majeure comme le Jour J en 1944 (si ne sont comptabilisés que les pertes alliées). Certains soldats ont perdu la vie lors d’actions militaires décidées par des généraux informés de la signature de l’armistice.

Le dernier soldat francais mort au combat a été Augustin Trébuchon. Il a été tué d’une balle dans la tête alors qu’il porte un message à son capitaine.

La date de décès des morts français du 11 novembre a été antidatée au 10 novembre par les autorités militaires. Pour les autorités militaires, il n’était pas possible ou trop honteux de mourir le jour de la victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.