Vaccin contre le coronavirus: Une livraison prévue avant la fin de l’année 2020

0

Un vaccin conçu par l’Université d’Oxford pourrait être disponible cet automne, annonce le laboratoire Astrazeneca, un groupe pharmaceutique international, né en 1999 de la fusion du suédois Astra et du britannique Zeneca.

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, la France s’est alliée à l’Allemagne, à l’Italie et aux Pays-Bas en vue de garantir l’approvisionnement de la population européenne dans son ensemble et soutenir les projets de vaccin en développement, dans une optique d’accès global au vaccin, selon un communique de presse du Ministère  des Solidarité et de la Santé.

La fourniture de 400 000 millions de doses de vaccin

Le premier accord de l’Alliance pour l’achat de vaccins contre le COVID-19 prévoit que le laboratoire AstraZeneca, si son projet aboutit, fournira à l’Alliance jusqu’à 400 millions de doses de vaccin à prix coûtant, qui permettront de vacciner les populations à risque au sein de l’ensemble de l’Union européenne. Les premières livraisons sont prévues avant la fin de l’année 2020.

Les négociations ont été menées en coordination étroite avec la Commission Européenne, et se poursuivront avec d’autres laboratoires pharmaceutiques afin de maximiser les chances de disposer rapidement d’un vaccin en quantité suffisante et au meilleur coût.

« Cet accord nous permet de sécuriser un accès à un candidat-vaccin comme première assurance dans un contexte de forte concurrence internationale. Il nous faudra poursuivre ces négociations avec nos partenaires pour réduire le risque de dépendance à un seul projet, en sécurisant l’accès à d’autres candidats vaccins, et suivre attentivement les progrès scientifique des travaux », a déclaré
Olivier Véran, ministre des Solidarité et de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.