Unique au monde : La Maison sans escalier à Saint-Etienne

1 5 940

C’est la Maison sans escalier, unique au monde et c’est à Saint-Etienne ! 

Les Stéphanois peuvent être sans doute fière de leur confrère stéphanois, l’architecte Auguste Bossu qui a conçu, dans les années 30, deux bâtiments de 6 étages sans escalier et sans ascenseur.  Ces immeubles sont situés précisément au numéro 54 et 56 boulevard Daguerre à Saint-Etienne.

Les deux immeubles de 6 étages d’Auguste Bossu, sans escalier et sans ascenseur / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

ER NEWS France vous invite à faire une visite en images de cette magnifique maison.  Nous sommes guidés par Hélène Causse, une des propriétaires occupants, fière d’habiter cette maison unique au monde.

La Maison sans escalier, 54 , boulevard Daguerre , Saint-Étienne  /Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

Cette maison d’Auguste Bossu date de 1939 et c’est la 2eme qu’il a construit. Ces deux bâtiment de 6 étages sans escaliers sont uniques au monde du fait de leur caractère innovant d’un point de vue architectural. De plus, Auguste Bossu a monté une société pour amener la copropriété à Saint-Etienne. Ainsi, Saint-Etienne devient la 3eme ville de France à accéder à la copropriété après Rennes et Grenoble. C’est très novateur.

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

Auguste Bossu a créé les premières copropriétés à Saint-Etienne avec ascenseur et garage pour des gens plus fortunés. C’est lui qui a mis les premiers ascenseurs, les premiers garages à Saint-Etienne. 

Ici, dans cette maison il n’y a ni ascenseur ni garage. De plus, il n’y a ni ascenseur ni escaliers pour un bâtiment de 6 étages. Nous soupçonnons et nous sommes presque surs qu’il a construit ces maisons pour donner l’accès à la propriété aux gens modestes, à des familles d’ouvriers, de mineurs qui, avec leur salaire, pouvaient commencer à faire un petit patrimoine. 

Ce sont des petits appartements de 60 mètres carrés et 45 mètres carrés (à deux ou trois pièces) qui sont alternés un sur deux et il y a 6 appartement pour faire un tour. 

Auguste Bossu trouvait que les escaliers sont un moyens barbare de passer d’un étage à l’autre. Donc, il a conçu cette rampe qui est accessible à tous les pas. Il n’y a pas la marche imposée de l’escalier. 

D’ailleurs, « c’était une idée surprenante et innovatrice d’utiliser une rampe en spirale, large de 1,7m, de faible pante, qui joue le rôle d’une rue d’accès intérieure et dessert 35 petits appartements de 2 et 3 pièces sur une hauteur correspondant à six niveaux. Grace à cette rampe qui fait le lien entre tous les appartement, l’espace central abrité sous la verrière est conçu comme un lieu de rencontre et de promenades. Tout en haut une coupole en béton éclaire l’ensemble par un système de paves de verre. Tout en bas dans l’entrée est prévue un petit jardin minéral« , va écrire la nièce d’Auguste Bossu, Suzanne Vengeon dans son livre « Dans les pas de l’architecte Auguste Bossu ».

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

Nous vous invitons à monter sur la rampe

Il y a 35 appartements dans cette maison et nous sommes dans la rue du village, la rampe en spirale qui est le lien entre les habitants.

Auguste Bossu a prévu aussi une cave pour chaque appartement sachant que dans le jardin il y a des espaces prévu pour faire des jardins partagés. A l’époque, les gens pouvaient cultiver et conserver leurs produits dans les caves. 

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

C’est vraiment une maison prévue autour de la convivialité et de l’économie aussi, parce que cette rampe est l’économie d’un ascenseur au niveau financier et c’est l’économie physique d’un escalier. Auguste Bossu a vraiment pensé les choses pour le vivre tel que voulaient vivre les gens à l’époque.

Il est compliqué de garder l’âme de la maison 

Hélène Causse, la propriétaire occupante / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

Je suis très fière d’habiter ici. La maison est très agréable à vivre. Après, elle vieilli. C’est une maison de 80 ans, donc les matériaux vieillissent. Après, il y a beaucoup de propriétaire qui n’habitent pas ici, parce que ce sont des petits appartements. Tous les deux pièces sont souvent loué à des étudiants qui arrivent en septembre et repart en mai. Donc, il est compliqué de garder l’âme de la maison qui voudrait qu’il aie une convivialité et beaucoup de commun. Cela a été perdu, c’est notre société qui veut cela. On va peut être y revenir, mais pour l’instant on est encore dans une société très individualiste et c’est vrai que cette maison a besoin qu’on échange, qu’on voisine. Toutes nos portes donnent dans le même espace. Si on ne veut pas se voir il est difficile. Il ne faut pas habiter ici, dans ce cas-là”,  raconte avec beaucoup d’émotion Hélène Causse, la propriétaire occupante.

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

Elena Robu, journaliste ER NEWS France
La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

Auguste Bossu a conçu l’immeuble comme un village. Tous les appartements donnent sur la rue du village que nous avons gravi. Cette terrasse sur le toit fait office du place du village qui était un lieu de rassemblement au départ. Maintenant elle est interdite pour des raison de sécurité, mais autorisée juste pour le fil à linge. D’ailleurs, c’est très agréable ici.

La Maison sans escalier / la terrasse / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

Et parce que nous sommes dans les années 30, sur la place du village il y a le lavoir où les femmes du village se retrouvaient pour faire leurs linge.    

La Maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

La façade de cette maison d’aspect extérieur hexagonal est composée d’un enchevêtrement de deux formes géométrique, un cercle de 26 métrés de diamètre et un hexagone, et elle présente six éléments arrondis coupés par six arêtes. Une coupole entourée de verrières apporte la lumière dans l’espace intérieur.

La deuxième maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

La première maison sans escalier / Photo ER NEWS France / 29.09.2020

 

Les terrasses, l’espace intérieur, la rampe et les verrières ont fait l’objet d’une inscription aux Monuments historique par arrêté du 21 février 1989.

Depuis 2009 la Maison sans escalier fait partie de la sélection des sites ouverts au public dans le cadre des Journées du Patrimoine et les Stéphanois qui viennent nombreux, sont souvent très étonnés. Alors vous pouvez imaginer l’étonnement des Stéphanois au moment de l’inauguration.

Les visites de la Maison sans escalier se font uniquement sur RDV.

Propos recueillis par Elena Robu

1 commentaire
  1. lacourba dit

    excellente idée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.