Saint-Etienne passe en zone d’alerte maximale

3 5 511

Saint-Etienne passe à partir du samedi, 10 octobre, en zone d’alerte maximale. L’annonce a été faite ce jeudi par le ministre de la Santé Olivier Véran. C’est aussi le cas pour Lille, Grenoble et Lyon.

D’après les derniers chiffres disponibles, le taux d’incidence a dépassé la barre des 250 pour 100.000 habitants dans la Métropole de Saint-Etienne. Il est à 306/100 000 habitants.  Le taux d’occupation des lits en réanimation pour les patients atteints de Covid-19 est à 31%, au-dessus du seuil d’alerte maximale de 30%.  Quant au troisième critère, le taux d’incidence chez les plus de 65 ans, il a dépassé également le seuil critique.

«La situation sanitaire continue de se dégrader en France», selon Olivier Véran. Le taux d’incidence est a 116 pour 100.000 personnes, ensuite le facteur R est aux alentours de 1,1 ou 1,2 selon les indicateurs et, enfin, le taux de positivité des tests est de 9%.

Que signifie le passage en zone d’alerte maximale ?

Que le taux d’incidence est supérieur à 250 cas pour 100.000 habitants, et que le taux d’incidence pour les personnes âgées est supérieur à 100 cas pour 100.000 habitants. Autre donnée prise en compte : la part des patients Covid-19 en réanimation, qui doit dépasser les 30%.

Quelles conséquences pour le quotidien ?

Elles sont nombreuses et particulièrement strictes. Selon les précisions du ministère de la Santé, dans les zones d’alerte maximale, les bars seront fermés et les restaurants seront soumis à de nouvelles mesures sanitaires, décidées en concertation avec les acteurs du secteur. 

Concernant le respect des gestes barrières et de distanciation physique :

  • Le restaurant devra respecter obligatoirement un espace libre d’au moins 1 m entre les chaises de tables différentes. L’objectif est de réduire la densité de personnes dans un espace clos pour limiter l’aérosolisation. La mise en place d’écrans de protection peut compléter cette mesure.
  • Port de masque pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine : il est interdit de porter toute protection faciale (ex. demi-visière, etc.) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l’Afnor (de catégorie 1). Le port d’un masque à usage médical normé est possible. Le masque doit obligatoirement couvrir le nez, la bouche et le menton.
  • Les clients devront veiller à porter leur masque dans les restaurants jusqu’au service du premier plat et à le remettre lors de leurs déplacements et entre les services.
  • Les tables des restaurants ne pourront accueillir que 6 personnes maximum.
  • Le téléchargement et l’activation de StopCovid sera également recommandé dans les établissements.

Concernant l’organisation de l’établissement :

  • Un cahier de rappel devra être mis en place à l’entrée des restaurants et conditionnera l’accès à l’établissement. Les clients laisseront leurs coordonnées dans le cahier de rappel et le restaurateur mettra ce cahier à la disposition de l’Agence Régionale de Santé ou de l’assurance maladie en cas de déclenchement d’un contact-tracing. Dans tous les cas, ces données seront détruites après un délai de 14 jours.
  • La réservation en ligne par internet ou par téléphone sera privilégiée afin d’éviter les regroupements devant le restaurant et il est recommandé aux restaurateurs d’organiser la circulation des clients à l’intérieur.
  • Le restaurant devra afficher la capacité maximale d’accueil nécessaire au respect de l’ensemble des mesures. Cette information sera diffusée à l’extérieur et sur le site web du restaurant, le cas échéant.
  • Mettre à disposition des distributeurs de solution hydro-alcoolique dans des endroits facilement accessibles et au minimum à l’entrée du restaurant (et idéalement sur chaque table).
  • Le paiement devra obligatoirement se faire à la table des consommateurs afin d’éviter leurs déplacements au sein des établissements

Concernant la gestion de flux de clients :

  • Inciter à la limitation des déplacements des personnes au sein de l’établissement (ex : déplacement aux toilettes, entrée et sortie de l’établissement).
  • Les vestiaires doivent être temporairement fermés.
  • Il est rappelé qu’il est interdit de consommer des boissons debout à l’intérieur et à l’extérieur du restaurant.

Selon service-public.fr, en zone d’alerte maximale, les mesures prises en concertation entre le Préfet et les élus locaux sont les suivantes :

  • fermeture totale des bars ;
  • fermeture des établissements recevant du public sauf s’il existe déjà un protocole sanitaire strict. Les lieux culturels comme les théâtres, les cinémas et les musées ne sont donc pas concernés car des protocoles sanitaires ont déjà été mis en place. Les restaurants devront également respecter un protocole sanitaire strict, élaboré par le ministère des Solidarités et de la Santé.
  • inciter au maximum au télétravail pour l’ensemble des activités pour lesquelles c’est possible ;
  • depuis le 5 octobre, les salles de classe ou amphithéâtres des universités ne peuvent être remplis qu’à 50 % de leur capacité au maximum.

Le préfet peut prendre des mesures complémentaires :

  • interdire l’accès aux plages, lacs, plans d’eau et rivière ;
  • limiter l’utilisation des transports en commun aux heures de pointe ;
  • introduire des motifs impérieux pour aller vers d’autres DOM (Guadeloupe).
3 commentaires
  1. […] Lire aussi : Saint-Etienne passe en zone d’alerte maximale […]

  2. […] Lire aussi : Saint-Etienne passe en zone d’alerte maximale […]

  3. […] Lire aussi : Saint-Etienne passe en zone d’alerte maximale […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.