L’accueil des nouveaux Stéphanois et un entretien avec Mr. le Maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau

0

L’accueil des nouveaux Stéphanois: Il y a quelque jours, j’ai participé à un événement très util, ici, à Saint-Etienne: l’accueil des nouveaux Stéphanois. Pour faciliter nos premiers pas stéphanois dans une ville connectée et design, les élus, les services de la Ville et leurs partenaires ont nous proposé de se rencontrer lors d’une matinée d’échanges et d’accueil.

En fait, Saint-Étienne a déjà une tradition de plus de 40 ans dans l’organisation d’un tel événement avec le soutien de l’Association « Accueil des Villes Françaises ». Des permanences d’A.V.F. dans plus de 300 villes de France où des accueillants sont à l’écoute des Nouveaux Arrivants pour leur fournir gratuitement les informations dont ils ont besoin.

Qu’est-ce qui se passe à un tel événement?

Premièrement, j’ai eu l’occasion de faire connaissance avec Mr. le Maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, d’avoir un échange d’informations. J’ai lui parlé de la Moldavie, des moldaves, des relations franco-moldaves.

Deuxièmement, les nouveaux Stéphanois ont pu entrer en contact directement avec les élus locaux, responsables des différents services de la ville, des partenaires, pour un échange d’informations et pour faire leur propre réseautage.

En plus, une documentation nombreuse a été à notre disposition comme l’annuaire des sports, des dépliants sur les grands projets de la Ville, sur l’offre culturelle (les animations dans la ville, le Pass senior, les médiathèques, le Pass musées, le Conservatoire, la Cité du design…), sur les opérations de fidélité des commerces du centre-ville (Sainté centre-ville, Client Roi), sur le réseau de transports en commun ou sur les horaires des déchetteries près de chez nous, la carte touristique de la région, le plan de la ville…

À l’accueil des nouveaux Stéphanois, j’ai eu la possibilité de m’inscrire sur les listes électorales pour les élections européennes de 2019 et sur les élections municipales de 2020.

C’est donc un bon exemple de communication entre les élus et les citoyens. Les personnes qui décident de s’installer dans une ville ou une autre ont accès à de nombreuses informations utiles et à des responsables qui peuvent répondre à leurs questions. En Moldavie, on n’a pas pour qui organiser de telles réunions. Les gens quittent leur pays et à cette occasion, seulement des événements d’adieu peuvent être organisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.