Grand froid : Il y a 50 ans, le mercure a atteint -26 °C à Saint-Étienne

0

Il y a 50 ans, du 23 décembre 1970 au 15 janvier 1971, la France affrontait une vague de froid remarquable. Après un épisode de neige mémorable fin décembre, le mercure a atteint des valeurs exceptionnellement froides, allant jusqu’à -27 °C à Grenoble et Vichy et -26 °C à Saint-Étienne, nous rappelle Météo France.

La neige, puis le froid

L’année 1970 s’est achevée sur un épisode de neige mémorable dans la vallée du Rhône connu sous le nom de  » marée blanche « . 60 cm de neige sont mesurés à Montélimar. Plus de 6 000 automobilistes se retrouvent bloqués sur l’autoroute A7.

Après la neige, le mercure chute. Un temps plus calme mais très froid s’installe avec des valeurs parfois exceptionnelles relevées entre le 1er et le 6 janvier 1971 :

-27 °C à Grenoble-Saint-Geoirs et Vichy,
-26 °C à Saint-Étienne,
-25 °C à Ambérieu,
-23 °C à Strasbourg, Clermont-Ferrand, Annecy,
-22 °C à Lyon,
-20 °C à Nancy,
-18 °C à Nevers,
-17 °C à Lille.

A Saint Etienne des moyens mécaniques ont été employés pour dégager les rues. L’aéroport de Bron est lui aussi sous la neige ce qui entraine des perturbations dans le trafic aérien. Mais ces importantes chutes de neige donnent à la ville une image de carte postale mais n’empêche nullement la tenue des marchés en ces veilles de fêtes, selon le site internet www.meteo01.fr.

Pour rappel, voici un reportage sur les importantes chutes de neige dans la région Rhône Alpes comme ici à Saint Etienne et à Lyon.

Ci-dessous un autre reportage qui date du 30 décembre 1970 sur la situation catastrophique à Valence et à Montélimar due aux importantes chutes de neige :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.