COVID-19 : plus de 1000 nouveaux cas en 24h

0 278

Selon les données nationales publiées le 4 août par le Ministère des Solidarités et de la Santé, 1039 cas confirmés de COVID-19 ont été détectés ces dernières 24 heures, et 139 personnes ont été admises à l’hôpital, dont 21 en réanimation.

Les chiffres clés à retenir :

  • Nombre de clusters : 733, en incluant ceux en EHPAD depuis le 9 mai ; 13 nouveaux depuis hier, mais 441 clôturés
  • Nombre de nouveaux cas confirmés de COVID-19 ces dernières 24 h : 1 039 cas
  • Nombre de tests réalisés en semaine glissante : 576 267
  • Taux de positivité (%) des tests pour SARS-COV-2 : 1,6 % entre le 26 et le 01 août 2020
  • Nombre d’actes SOS Médecins pour suspicion de COVID-19 : 284 soit 3% de l’activité totale
  • Passages aux urgences pour suspicion de COVID-19 : 229 soit 0,6 % de l’activité totale
  • Personnes hospitalisées pour une infection COVID-19 : 5 162 (139 nouvelles admissions en 24H)
  • Personnes hospitalisées en réanimation : 388 malades (21 nouvelles admissions en réanimation en 24H)
  • Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Hauts-de-France, Guyane regroupent 70% des malades en réanimation
  • En Outre-Mer : 164 hospitalisations, dont 34 en réanimation
  • Décès liés au COVID-19 : 30 296 personnes sont décédées en France, dont 19 790 au sein des établissements hospitaliers et 10 506 en établissements sociaux et médico-sociaux. SpF signale que le nombre de décès chez les résidents a diminué entre le 28/07 et le 03/08 en raison de correction d’erreurs de saisie.
  • Nombre de personnes hospitalisées depuis le début de l’épidémie : 107 696
  • Nombre de personnes rentrées à domicile : 82 318

Les messages clés à retenir : 

L’été, les vacances, les rencontres entre amis, les retrouvailles familiales, autant de bons moments auxquels nous souhaitons profiter pleinement : ne nous relâchons pas et gardons les bons réflexes et tous les gestes barrière :
- Lavez-vous très régulièrement les mains, saluez-vous sans se serrer la main, évitez les embrassades
- Portez un masque grand public quand la distance de 1 mètre ne peut être respectée ou si cela est obligatoire

L’efficacité du masque est dépendante du fait que tout le monde le porte correctement. Il n’est pas hermétique pour ne pas s’étouffer, mais réduit les projections de gouttelettes pour ne pas se contaminer et contaminer les autres.

Dans une situation à risque de contamination tel que les rassemblements festifs, familiaux, événements sportifs, etc. :
- Privilégier les petits groupes, garder ses distances, s’équiper de masques grand public et de gels hydro alcooliques, préférer les espaces extérieurs, aérer les locaux, activer StopCovid, protéger et prendre soin des plus fragiles.

Au moindre symptôme même bénin, ou si vous êtes appelé par les autorités sanitaires ou si vous vous êtes retrouvé dans une situation à risque : il est impératif de se faire tester rapidement, de s’isoler immédiatement pour protéger ses proches et surtout ceux qui sont les plus fragiles et risquent davantage de développer des formes graves.

Ensemble gardons les bons gestes individuels et collectifs, les réflexes d’hygiène et de bon sens pour sauver des vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.