Confinement : Témoignage d’un restaurateur stéphanois : “Nous ne savons même pas si nous pourrons rouvrir à Noël”

1

La France est officiellement en deuxième confinement depuis 30 octobre 2020. Comme tous les restaurateurs de France, le jeune chef stéphanois Pierre Carducci, patron du restaurant Éclosion à Saint-Paul-en-Jarez, a dû arrêter son activité. 

Alors comment fait-il face pour survivre à cette crise sanitaire ? Découvrez son témoignage.

E.R : Quel impact a eu le premier confinement sur votre activité?

Pierre Carducci : Nous avons fermé pendant les deux mois et demi obligatoire et donc il n’y avait aucune retombée économique sur ces mois. Heureusement nous avons eu une très belle reprise d’activité à partir du mois de juin, encore plus important que les années précédentes . Les clients étaient au rendez vous et nous avons vraiment ressenti leur soutien ! Cependant nous n’avons fait presque aucun mariage sur cette saison alors que nous en avions beaucoup de prévu !

 Et le deuxième confinement?

Pierre Carducci : Nous sommes en arrêt complet de l’activité sur ce deuxième confinement, nous souhaitions garder l’hôtel ouvert mais toutes les chambres se sont annulées en cascade . A nouveau nous avons dû annuler toutes les réservations alors que nous étions complet sur plus d’un mois ! 

Que pensez-vous des aides mises en place par le gouvernement?

Pierre Carducci : Nous attendons actuellement des mesures officielles du gouvernement pour son soutien au restaurateurs. Outre le chômage partiel, beaucoup de point sont encore en suspens . Nous espérons que le gouvernement comprendra la nécessité d’aider le secteur HCR . Le nouveau confinement est encore plus dur pour nous, avec une période de fêtes qui est entachée . Nous ne savons même pas si nous pourrons rouvrir à Noël.

Lire aussi :

Témoignage d’un libraire stéphanois : « L’impact de ce deuxième confinement n’est pour l’instant pas quantifiable mais questionne forcément sur le futur proche »

 

 Quel est le message que vous souhaitez faire passer ?

Pierre Carducci : C’est avant tout un message de prise de conscience collective que c’est à chacun de faire un effort de sécurité sanitaire les uns avec les autres pour qu’ensemble nous puissions sortir de cette crise ! C’est aussi un message sur le fait que nous avons toujours respecté dans les mesures les plus strictes et le protocole sanitaire . Nous ( les restaurateurs ) ne voulons pas passer pour les responsable d’une seconde vague dont nous avons fait front depuis de longs mois maintenant.

***

A noter que Le Chef, Pierre Carducci est diplômé, major de promotion, de l’Institut Paul Bocuse en arts culinaires et management de la restauration.  Le Chef a travaillé au restaurant principal Paul Bocuse, Meilleur ouvrier de France à Collonges au Mont d’Or, ainsi que chez Christian Têtedoie à Lyon, il s’est également formé auprès du chef Julien Roucheteau à la Table du Lancaster sur les Champs Elysées à Paris.

Fils d’un maraîcher biologique, travailler dans cette dynamique lui a toujours paru naturel.

Propos recueillis par Elena Robu

1 commentaire
  1. […] Confinement : Témoignage d’un restaurateur stéphanois : “Nous ne savons même pas si nous pour… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.