Gaël Perdriau : « Les arrêtés sur l’ouverture des commerces de proximité pris par certains maires sont illégaux »

Le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau qualifie d’illégaux les arrêtés portant sur l’ouverture des commerces de proximité pris par certains maires en cette période de confinement.

« Un certain nombre de maires ont pris des arrêtés municipaux traduisant à juste titre leurs inquiétudes à l’égard de nos commerces de centre-ville en leur permettant d’ouvrir. Je partage ces préoccupations. Néanmoins, ces arrêtés sont illégaux. Je ne trouve pas responsable de donner de faux espoirs à nos commerçants, en leur permettant d’ouvrir, dans l’illégalité, et en leur faisant prendre un risque de verbalisation », a communiqué Gaël Perdriau sur les réseaux sociaux.

Le maire de Saint-Etienne poursuit :

« Après avoir échangé avec Johanna Rolland, Maire de Nantes, et présidente de France Urbaine, et François Baroin, Maire de Troyes, et président de l’association des maires de France, il a été décidé d’une action collective auprès du premier ministre sur les conséquences de ces décisions injustes.

Ne perdons pas de vue non plus que nous devons faire face à un virus très présent et violent, qui engorge nos hôpitaux avec un personnel soignant qui appelle au secours.

Mais nous devons aussi soutenir nos commerçants en demandant des règles équitables face à la grande distribution et au e-commerce.

Ne laissons pas mourir nos commerçants de proximité sans réagir !

Dès lundi, je travaillerai également avec l’association de commerçants Sainté Shopping, la chambre de commerce et la chambre de métiers sur ces questions ».

Comments (1)
Add Comment