29 ans d’amitié moldo-française: « La France est un partenaire fiable qui est toujours à côté de la République de Moldavie »

1

Le 12 mars 1992, les ministres des affaires étrangères Nicolae Țîu (République de Moldavie) et Roland Dumas (France) signaient le Protocole sur l’établissement des relations diplomatiques entre la République de Moldavie et la République française.

Au cours de ces 29 années, les relations d’amitié moldo-françaises, ayant à la base l’engagement commun pour la démocratie, l’équité et l’Etat de droit, des affinités culturelles et un attachement tout particulier à la langue française, ont connu une croissance dynamique.

« La France est un partenaire fiable qui est toujours à côté de la République de Moldavie. En cette année pleine de difficultés, nous tenons particulièrement à remercier les partenaires français pour la solidarité dont ils ont fait preuve en apportant leur soutien à notre pays dans la lutte contre la pandémie de Covid-19« , précise l’Ambassade de Moldavie en France

Selon www.diplomatie.gouv.fr, la France est le dixième client de la Moldavie et compte parmi ses dix premiers fournisseurs. Les échanges franco-moldaves ont atteint 119,8 M€ en 2019 (+11,5% par rapport à l’année précédente) leur plus haut niveau depuis plus de 10 ans. La hausse du volume d’échange est due principalement au dynamisme des exportations françaises vers la Moldavie.

Les chiffes publiées sur https://www.tresor.economie.gouv.fr/ montre que la France a exporté pour près de 62 M€ de biens vers la Moldavie (+22%, après une hausse de 27% en 2018), bénéficiant de l’appréciation de la monnaie moldave et d’un marché automobile dynamique. Sur la même période, les exportations de marchandises moldaves vers la France n’ont progressé que de 3% pour atteindre 57,6 M€. Au cours des six premiers mois de 2020, malgré la situation sanitaire, les exportations françaises ont continué de progresser par rapport à la même période l’année précédente, confirmant cette tendance (+16,9%). Excédentaire jusqu’en 2013, la balance commerciale de la France vis-à-vis de la Moldavie devient déficitaire à partir de 2014. Après s’être rapprochée de l’équilibre en 2018, elle devient à nouveau positive en 2019 (+4,6 M€), grâce au dynamisme des exportations françaises. Les six premiers mois de l’exercice 2020 confirment et amplifient cette tendance : ils enregistrent un excédent de +10,1 M€ sur cette seule période.

Lire aussi :

Après 24 ans, un président de la République de Moldavie est accueilli au Palais de l’Elysée

 

La France occupe traditionnellement de solides positions dans le segment des produits agricoles et agro-alimentaires (30,7% du total des exportations), les machines et automobiles, dont machines agricoles, (24,6%), matériel de transport (17,2%) ainsi que dans celui des produits chimiques (14,4%). Les exportations de produits français en Moldavie sont donc très diversifiées, reposant sur plusieurs secteurs, à l’inverse des importations de produits moldaves en France. Celles-ci, en effet, repose très largement sur deux secteurs, celui des produits agricoles et agro-alimentaires (46,6% du total des importations) et celui des produits textiles et cuirs (20,7%), bien que ce secteur marque un net recul.

La France figure au cinquième rang des pays investisseurs étrangers en Moldavie

La France figure au cinquième rang des pays investisseurs étrangers en Moldavie, comptant pour plus de 4000 emplois directs. De grandes entreprises françaises comme Orange, Lafarge, Pentalog, Lactalis etc. figurent parmi les principaux acteurs économiques du pays et contribuent à sa croissance. D’autres investissements français sont attendus si le pays poursuit son chemin vers l’Etat de droit, l’adoption des normes européennes et l’amélioration du climat des affaires.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Les échanges culturels et l’enseignement de la langue française en Moldavie ont nourri de nombreuses générations de culture française. En dépit des conflits, des divisions, des ruptures qui ont marqué l’histoire de l’Europe au cours des siècles, les Moldaves ont su garder un lien spécial avec la France, sa culture et sa langue.

L’Alliance française de Moldavie a été inaugurée en décembre 1995 à Chisinau. Depuis 1996, la Moldavie est membre de l’Organisation internationale de la francophonie. Aujourd’hui, le français, enseigné en tant que langue étrangère en Moldavie, continue d’animer des classes entières d’élèves et d’étudiants, dans tout le pays, du primaire au supérieur. 40% des écoliers du secondaire apprennent le français. Avec près de 4000 élèves, l’Alliance française de Moldavie est l’une des plus importantes Alliances françaises d’Europe. Elle constitue un marqueur essentiel de la présence française en Moldavie.

Pour assurer la régularité des événements culturels francophones chaque année, des cofinancements sont opérés avec de nombreux partenaires francophones bien implantés en République de Moldavie dont notamment l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), la délégation de la région Wallonie-Bruxelles, TV5 Monde, GREF et Solidarité Laïque.

Au niveau de la coopération décentralisée, des projets avec des villages moldaves sont menés pour l’amélioration des infrastructures notamment dans le traitement des déchets, l’assainissement des ressources en eau, la transition énergétique et la préservation et la promotion du patrimoine culturel.

« Nous sommes fermement convaincus que les liens d’amitié entre nos pays continueront à se renforcer, notamment à travers le lancement de nouveaux projets importants, tant au niveau bilatéral que multilatéral, dans le cadre de notre dialogue au niveau européen et international« , souligne l’Ambassade de Moldavie en France.

Vive l’amitié moldo-française!

1 commentaire
  1. […] 29 ans d’amitié moldo-française: « La France est un partenaire fiable qui est toujours à … […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.